Pourquoi vous ne perdez pas de poids ? (Partie 1)

pourquoi vous ne perdez pas de poids

 

Découvrez une des causes du surpoids émotionnel et apprenez à la gérer

Aujourd’hui je vais partager avec vous une des causes qui peut être à l’origine de votre difficulté à perdre du poids et à améliorer votre relation avec la nourriture.

Ne vous est-il jamais arrivé que peu importe les efforts que vous faites, il semblerait qu’il y a une force inhumaine qui vous tire vers le bas ?

Le surpoids et la « malbouffe » sont des thèmes complexes

Dans cet article je vais me concentrer sur l’un d’eux: La rébellion en tant que cause du surpoids émotionnel.

La rébellion comme conduite naturellepourquoi vous ne perdez pas de poids

Lorsqu’une mère par exemple nous a interdit certains aliments ou nous a obligés à faire un régime, en gros nous allons sentir le besoin de manger davantage.

Et il se peut que l’on fasse tout l’opposé de ce qu’elle nous a dit.

Fatiguée ? Stressée ? Une digestion difficile ? Des kilos en trop ?... Découvrez en moins de 2 min si vous avez besoin d'une Détox en téléchargeant ce test GRATUITEMENT !

Surtout lorsque l’on arrive à l’âge adulte, puisque l’on peut faire tout ce que l’on veut.

On peut même développer une contradiction avec les canons de beauté imposés par la société.

Soit par nature ou parce qu’il y a quelque chose du passé qui nous a fait beaucoup de mal (des moqueries, être rejetée, souffrir à cause d’une relation…)

Une douleur du passé cachée et manifestée sous forme de colère: “Je suis comme ça et il va falloir m’aimer comme ça. Je refuse de me soumettre”.

Le besoin de créer sa propre identité

Malgré ce qui nous a été inculqué nous avons besoin de créer notre propre identité, ce qui s’installe dans notre inconscient sans que l’on s’en rende compte.

Ce besoin de réaffirmer notre personnalité.

Ce besoin d’assurer notre propre identité même si l’on sait que cette façon de manger n’est pas saine.

Le besoin d’une preuve d’acceptation et d’un vrai amour: Je suis plus qu’une “façade”

Si nos parents nous ont dit dans le passé que l’on était gros et que l’on avait besoin de maigrir, il est fort possible que l’on se soit révolté inconsciemment contre leurs désirs.

Donc, prendre du poids devient ainsi une façon de demander une preuve d’amour et d’acceptation.

C’est une revendication de l’estime de soi et de la reconnaissance comme étant “un être au-delà d’un physique”. Et la preuve qu’il existe vraiment un amour pur au-delà de cette “façade”.

“Soit ils m’aiment comme ça soit ils ne m’aiment pas. Celui qui m’aime devra m’aimer comme je suis, sinon il ne m’aime pas vraiment. Je préfère me rassurer de cette manière”.

Les échecs lors des consultations diététiques

Voici les raisons des échecs lors des consultations diététiques.

Plus on incite cette personne à manger sain ou à maigrir, plus elle va mal réagir, poussée par cette révolution de l’intérieur.

La raison de ce comportement réside d’une croyance inconsciente du type “Ce n’est pas bon pour moi de maigrir; je ne me sens pas en sécurité” est installée en elle.

C’est pourquoi “je sabote inconsciemment toute forme de perdre du poids”.

Peu importe mon envie de maigrir, peu importe si je sais que cela va changer ma vie.

Voulez-vous pousser une personne à manger plus d’un aliment? Interdisez-le-lui

pourquoi vous ne perdez pas de poids

Lorsque l’on nous a interdit un aliment (ou des types d’aliments), celui-ci deviendra un trésor interdit et on aura un envie irrépressible d’en manger.

Cela arrive à cause

  • de la rébellion qui nous pousse à faire tout l’opposé de ce que l’on nous a dit: “Sérieux? Vous m’interdisez de manger ça? On verra…!”
  • du désir et l’attirance naturelle qui exercent sur nous les choses interdites.

Le “boycott” lors des tentatives conscientes de perdre du poids

C’est pour cela que lorsqu’un jour on prend la décision de maigrir, tous nos efforts risquent d’être boycottés.

Et ce sera ainsi jusqu’à ce que l’on prenne conscience que l’on doit changer intérieurement.

En prenant en main l’origine du blocage, on pourra arriver à la compréhension et à la connaissance de soi.

C’est à partir de là que le “bénéfice secondaire” du surpoids n’a plus raison d’être.

Bénéfice secondaire: Ce sont les avantages ou profits inconscients que l’on tire du surpoids ou de manger en excès: échapper à la douleur, soulager le stress, nous protéger de quelque chose ou de quelqu’un, rester un enfant, nous révolter contre notre mère ou père stricts, être fidèles aux critères de beauté appris depuis notre enfance…

La relation avec la nourriture

Il est aussi indispensable de modifier notre relation avec la nourriture et arriver à nous réconcilier avec elle jusqu’à atteindre une relation harmonieuse, libre, consciente et naturelle.

C’est à partir de ce moment que l’on commence à avoir envie de choses qui nous conviennent vraiment.

C’est à partir de ce moment que l’on possède une sagesse et une intuition exceptionnelles.

Lorsque l’on est cohérent avec nous-mêmes, on sait exactement ce qui nous convient à chaque moment.

C’est ainsi pour la qualité comme pour la quantité. Voici notre vraie nature.

Comment savoir si je suis dans cette situation?

Vous êtes dans cette situation si vous vous reconnaissez en lisant les phrases suivantes :

  • En lisant cet article vous le ressentez.
  • Vous avez vécu une situation familiale identique à celle citée. Lors de votre enfance vos parents vous ont obligé à faire un régime; ils vous ont interdit certains aliments, vous ont amené chez un médecin pour maigrir, vous vous êtes sentie exclue parce que vous ne pouviez pas manger certains aliments comme les autres, qui en profitaient.
  • Vous vous sentez mal lorsque le diététicien ou le nutritionniste vous dit ce que vous pouvez manger et ce que vous ne pouvez pas manger.
  • Vous avez tendance à faire le contraire de ce que l’on vous dit (vous êtes en surpoids ou vous ne mangez pas sainement).
  • Lorsque vous suivez un régime ou essayez de manger sainement, vous le ressentez comme une punition.
  • Vous avez un plat de légumes ou de la salade devant vous et vous vous sentez triste.
  • Vous vous cachez pour manger des “cochonneries” et ressentez que c’est “votre moment”, “votre temple”. En quelque sorte vous savez que ce n’est pas bien, mais vous vous sentez mieux que jamais.

Après avoir lu ces quelques lignes, surtout ne vous culpabilisez pas. Nous venons peut être de mettre un point sur votre mal être. Je vous rassure, il y a des solutions concrètes que je vais vous partager la semaine prochaine dans un nouvel article.

Sachez que je ne suis pas là pour vous juger mais pour vous accompagner à sortir de votre mal être. Partager votre expérience en commentaire ainsi nous avancerons ensemble main dans la main.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Besoin d'une Détox ? Testez-vous GRATUITEMENT !